Les grands projets prennent de l’ampleur à Laval

Laval, le 8 juin 2016 - La Ville de Laval a annoncé aujourd’hui que deux études de design urbain sont en cours dans des secteurs névralgiques de la ville, soit les zones situées autour des stations de la Concorde et Cartier. « Laval souhaite se développer de façon harmonieuse et durable. L’ère de l’improvisation est révolue et nous voulons appliquer les meilleures pratiques d’urbanisme pour rêver et réinventer notre ville », a déclaré le maire Demers en marge de cette annonce. « Les secteurs visés ont un grand besoin de revitalisation et ils ont le potentiel de devenir de véritables quartiers modèles où se créera une mixité foisonnante. À cette fin, le leadership de la ville sera déterminant », a-t-il ajouté.

Afin d’encadrer le déploiement de ces projets ainsi que les autres grands chantiers menés par Laval, la Ville s’est donné un cadre de gouvernance rigoureux. Elle s’est également dotée d’une équipe multidisciplinaire chargée de piloter les projets urbains structurants.

Secteurs de la Concorde et Cartier

En avril, la Ville de Laval a octroyé à Affleck de la Riva architectes deux mandats totalisant 154 000 $ avant taxes pour la réalisation d’études de design urbain dans des secteurs clés de la ville : les abords du métro de la Concorde et du métro Cartier. « Puisque la sécurité et le confort des piétons et des cyclistes sont au cœur des préoccupations de Laval, une réflexion concernant le réaménagement de ces secteurs achalandés est nécessaire. Les études commandées porteront essentiellement sur le réseau de déplacement automobile existant et viseront la mise en place d’espaces verts et publics autour desquels pourront s’organiser le développement urbain et les activités commerciales », s’est réjoui Marc Demers, maire de Laval.

De plus, en 2012, le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a identifié les abords des stations de métro Cartier et de la Concorde comme étant des aires TOD (Transit‑Oriented Development, que l’on peut traduire par « aménagement axé sur le transport en commun »). Les mandats octroyés à la firme d’architectes ont pour but d’aider Laval à définir une vision novatrice, rassembleuse et concrète de ces secteurs et serviront de base à la préparation de plans et devis pour la construction du réseau d’aménagements publics. De plus, les concepts réalisés serviront de guide aux promoteurs immobiliers.

En ce qui concerne plus précisément le secteur du métro de la Concorde, ce dernier sera réaménagé au cours des prochaines années de façon à intégrer des projets résidentiels, un espace vert, des commerces et une place publique adjacente à la station de métro. Le pôle multifonctionnel, soit l’îlot de la station intermodale (métro et train de banlieue), constituera la porte d’entrée du secteur. Jouant un rôle central, il pourra comprendre une multitude de services. Les espaces libres extérieurs pourront être aménagés en une place animée par des terrasses et des activités sporadiques. D’ailleurs, le 15 juin, la Ville de Laval invite la population à une consultation publique concernant le secteur de la Concorde pour discuter de l’accessibilité à la station intermodale et aux quartiers adjacents, mais aussi des services, des équipements ou des activités aux abords de la station qui permettraient d’améliorer la qualité de vie du quartier.

Pour sa part, le secteur du métro Cartier constitue une entrée de ville importante. La station de métro, arrivée à Laval il y a 8 ans, de même que le stationnement incitatif et le terminus d’autobus qui l’accompagnent, représentent le point de départ de cette aire à redévelopper. Une stratégie de consultation est en chantier pour ce secteur. Mentionnons que différents groupes de résidents, commerçants et organismes du secteur seront entendus au cours de l'été et de l'automne 2016.

Ces deux mandats sont entièrement financés par la CMM dans le cadre du Programme d’aide financière à la conception de l’aménagement des aires TOD sur le territoire métropolitain. Rappelons que le premier projet de schéma d’aménagement et de développement révisé a été dévoilé au début du mois d’avril. Celui-ci arrime la vision stratégique Laval 2035 : Urbaine de nature, à des lignes directrices claires en matière d’organisation physique du territoire, de qualité des milieux de vie, de conservation des milieux naturels, d’infrastructures de transport collectif et de mobilité active. Le développement des secteurs de la Concorde et Cartier s’inspireront de ces grandes orientations.

Cadre de gouvernance

Pour encadrer de façon optimale la mise en œuvre des grands projets, le conseil municipal a adopté, en décembre 2015, le Cadre de gouvernance des projets et programmes d’envergure. Ce document a pour but d’harmoniser, au sein des différents services de la Ville de Laval, les pratiques de gestion entourant la réalisation des projets et programmes, en conformité avec les politiques et les orientations municipales.

« Plus spécifiquement, le processus mis en place permet de maximiser l’utilisation des ressources financières, matérielles et humaines, d’améliorer les communications entre les différents services municipaux, d’uniformiser le processus de gestion et de prise de décision, de gérer plus efficacement les risques générés en plus d’assurer l’intégrité, la rigueur et la cohérence des actions municipales », précise Jean Roy, directeur au Bureau des grands projets à la Ville de Laval.

Équipe multidisciplinaire pour les projets urbains structurants

Dans la foulée des grands projets mis en place, la Ville a identifié quatre projets urbains structurants dont la réalisation relève d’une équipe multidisciplinaire dédiée au développement du territoire. Parmi ces projets figurent la revitalisation des abords des stations de la Concorde et Cartier, le développement du centre-ville ainsi que la revitalisation des immeubles Val-Martin. Ces grands projets sont identifiés par leur complexité, leur envergure, la multiplicité des acteurs impliqués ainsi que par la contribution importante qu’ils apportent au développement économique de Laval.

 

- 30 -

 

Source :

Julie Tremblay

Conseillère en communication

Service des communications et du marketing – Ville de Laval

450 978-6888, poste 4349

j.tremblay@laval.ca

Catégories: 

Partager


Archives