DICTA-PHONE – dictée pour les adultes en francisation

Laval, le 17 mai 2016 — Le 9 avril dernier a eu lieu, au CEGEP Montmorency, la seconde édition de la DICTA-PHONE – dictée pour les adultes en francisation. Cet événement rassembleur et festif, organisé par les Bibliothèques de Laval, en collaboration avec la Fondation Paul-Gérin-Lajoie et les huit institutions lavalloises en francisation (Carrefour d’Intercultures, CEGEP Montmorency, Centre Petit-Espoir, CSDL – Centre Les Berges, CSWL – Centre Vimont, L’Entraide Pont-Viau, Loisirs Bon Pasteur, Textil’Art) visait à souligner les efforts déployés par les nouveaux arrivants dans leur apprentissage du français.

Plus de 200 personnes ont participé à cet événement : étudiants adultes en francisation, accompagnés de leurs parents et amis ont répondu à l’appel. Des prix ainsi que des diplômes signés par M. le maire Marc Demers, ont été remis aux neuf lauréats dans les catégories suivantes : débutant, intermédiaire et avancé. Il s’agit de Talar Agop (1er), Nadim Chankji (2e) et Maria Miro (3e) – débutant – tous du collège Montmorency. Dans la catégorie intermédiaire, c’est Souhaila al Mesber (1er - collège), Marie Élise Pierre (2e - centre Petit Espoir) et Amira Karkush (3e - collège). Pour terminer, au niveau avancé, les prix sont allés à Corine Teffo (1er) et Ramata Keita (2e) de Textil’Art et à Yulia Kovalenko (3e) du collège Montmorency.

Cette année, un nouveau partenaire d’envergure s’est joint à la dictée : La Banque Nationale, qui a remis par une pige au hasard, un mini iPad parmi les neuf lauréats.

Durant l’événement, les participants et leurs accompagnateurs ont pu assister à une heure du conte pour tous, présentée par Bouquine, ainsi qu’à un spectacle de musique cubaine par le célèbre et sympathique, Carlos Placeres.

De nombreux prix de présence ont été remis lors de la fête de clôture grâce à la générosité de plusieurs partenaires dont la Salle André-Mathieu, la Maison des arts de Laval, La CSDL, La CSWL, Textil’Art et les Bibliothèques de Laval.

Découvrez en photo tous les lauréats de cette journée sur le compte Flickr de la Ville de Laval.

Rappelons que le processus de francisation permet aux nouveaux arrivants d’acquérir non seulement de solides bases en français parlé, écrit et lu, mais également, de se familiariser avec la culture de leur société d’accueil et d’établir des liens dans la communauté lavalloise.

 

- 30 -

 

Source :

Josette Zreik, bibliothécaire

Ville de Laval

450 978-6888, poste 2541

Catégories: 

Partager


Archives