• Une somme de 400 000 $ pour aider les personnes immigrantes à s'établir

    Courrier Laval - Diane Hameury - Publié le 14 juin 2016

    SOCIÉTÉ. Le maire Marc Demers et la ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Kathleen Weil, ont signé une entente le 14 juin, à l'hôtel de ville, scellant une enveloppe de 400 000 $ dédiée à l'établissement durable des personnes immigrantes.

    L'investissement, réparti en parts égales entre le Ministère et la Ville, viendra faciliter l'accueil et l'intégration des nouveaux arrivants en terre lavalloise et fait partie du Programme Mobilisation-Diversité du gouvernement Couillard. Les objectifs de l'entente sont «de mobiliser les acteurs locaux et d'encourager l'ouverture à la diversité et au dialogue interculturel».

    Par le biais de cette entente, valide du 1er avril 2016 au 31 mars 2017, on viendra soutenir les organismes qui tendent la main aux personnes immigrantes tout en travaillant à contrer, entre autres, les préjugés et la discrimination. À Laval, on dénombrait 96 645 personnes immigrantes en 2011, rapportait des données de l'enquête auprès des ménages de Statistique Canada. Ces chiffres lui conféraient le deuxième échelon au classement des municipalités ayant la plus grande concentration de personnes immigrantes, Montréal se classant première.

    «Un comité de gestion sera formé afin d'assurer la mise en œuvre d'un plan d'action de même que les modalité de financement et il y aura aussi la création d'un comité de partenaires, explique Nel Ewane, conseiller en immigration à la Ville de Laval. Ensemble, ils détermineront les grandes orientations et un appel de projets sera lancé. On choisira ceux qui seront en lien avec ces orientations.»

    Ville accueillante

    La députée de Notre-Dame-de-Grâce a largement vanté les qualités d'accueil de Laval envers les immigrants, «une ville inclusive où il fait bon vivre». Elle a souligné que tous avaient vu le travail accompli par la municipalité dans le dossier des réfugiés syriens (plus de 1000) «en faisant preuve d'une ouverture, d'un engagement et d'une vision».

    Quant à Francine Charbonneau, ministre de la région de Laval, et Marc Demers, ils étaient tout sourire lors de cette signature d'entente. «Les organismes ont fait une place aux réfugiés et Laval a été au rendez-vous. Maintenant, c'est à notre tour d'être là [pour vous]», a notamment confié la députée de Mille-Îles, alors que le maire saluait également les services rendus par les regroupements.

    Finalement, l'heure était aussi aux réjouissances pour le Carrefour d'Intercultures de Laval et sa directrice Danae Savides, qui ont accueilli fièrement la ministre Weil dans leurs locaux après le point de presse, et L'Entraide Pont-Viau et Laval-des-Rapides, un partenaire du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion. «Dans un contexte où il y a de moins en moins de financement, c'est toujours une bonne nouvelle de voir qu'on débloque de l'argent», a révélé Claire Le Bel, directrice.

     

     

    Catégories: 

    Partager


    Archives