• Marc Demers et David De Cotis
  • Stimuler la croissance de la nouvelle économie

    Laval, le vendredi 13 octobre 2017 — Le maire de Laval et chef du Mouvement lavallois, Marc Demers, présente cette semaine ses engagements en économie. Sous la thématique En mouvement vers la prospérité, ce troisième volet de la plateforme électorale du parti fixe les priorités en économie. Avec l’agriculture et le transport, l’innovation constitue l’un des trois piliers de la proposition économique de l’Équipe Demers. Le maire est donc accompagné pour cette annonce de l’élu responsable des dossiers économiques et conseiller municipal du district de St-Bruno, David De Cotis. 

    Ce troisième élément de la plateforme économique de l’Équipe Demers concerne le développement des entreprises de la nouvelle économie.  À cette fin, l’équipe Demers entend favoriser l’entreprenariat et la créativité d’affaires dans trois domaines propres à Laval : la mobilité intelligente, l’innovation en commerce de détails et le démarrage d’entreprise dans le domaine agricole. 

    Mobilité intelligente
    Concrètement, l’Équipe Demers s’engage à s’investir dans la croissance des projets développés au Centre d'incubation-accélération en mobilité intelligente à Laval. Cet organisme cofondé par la Ville de Laval, la STL et leur partenaire, Coop Taxi Laval, a pour mandat d’héberger des entreprises qui développeront des applications et des technologies afin de faciliter la mobilité des personnes. « Les innovations développées à ce centre trouveront rapidement une application pour les usagers » a indiqué le maire Demers « Il faut stimuler l’innovation pour espérer des solutions efficaces aux enjeux de mobilité » a renchérit David De Cotis.

    Innovation en commerce de détail

    Laval est un joueur de premier ordre au niveau national dans le commerce. La présence du Carrefour Laval, qui attire 46 millions de visiteurs annuellement constitue un de nos atouts. En plus, nous pouvons compter sur la présence de gros joueurs comme Lumen, ou encore Couche-Tard ; un acteur de premier plan du commerce en Amérique du Nord. L’annonce de la fermeture récente de Sears rappelle l’importance de s’adapter aux réalités technologiques et aux attentes qu’elles induisent chez les consommateurs. Compte tenu de notre positionnement dans le commerce et les défis qui attendent ce secteur dans les décennies à venir, il nous paraît primordial que notre ville se dote d’un centre d’innovation d’envergure nationale.

    Le Centre Québécois d’Innovation en commerce promet de catalyser les efforts des acteurs du secteur afin de bâtir le commerce du futur. Son mandat consistera à mobiliser le secteur du commerce et l’écosystème d’innovation pour s’adapter aux changements structurels en cours dans le commerce de détail. Nous avons déjà mobilisé plusieurs acteurs des nouvelles technologies et du commerce, qui ont confirmé leur participation à ce projet.

    Avec cette carte en plus dans ses mains, Laval pourra faire croître le secteur stratégique du commerce, soutenant ainsi une activité économique créatrice d’emplois et de richesse pour les ménages. Les retombées se feront sentir à long terme, mais aussi à court et moyen terme, puisqu’il nous positionnera avantageusement pour bénéficier des investissement prévu au Québec par des entreprises majeures comme Amazon ou le consortium de la brasserie Molson.

    Incubateur agricole

    L’Équipe Demers a également dévoilé sa proposition pour poursuivre l’élan que vit l’agriculture à Laval depuis son arrivée en poste en 2013. Le programme d’incubateur pour les entreprises agricoles en démarrage constitue l’une des stratégies principales de cette proposition. « L’implantation de ce programme répond aux besoins de notre agriculture, parce qu’il favorisera l’émergence d’une relève et qu’il permettra de créer de nouveaux modèles de développement pour rendre l’agriculture plus rentable et pérenne à Laval », indique le maire Demers.

    S’ajoute à ces initiatives une aide bien concrète destiné à l’économie traditionnelle notamment en soutenant les initiatives des commerçants dans un objectif de revitalisation, notamment sur les boulevards Curé-Labelle, des Laurentides et Saint-Martin. 

     

    -30-

     

    Légende de la photo : M. Marc Demers, maire de Laval et M. David De Cotis, maire suppléant et responsable des dossiers économiques annoncent les projets structurants du Mouvement lavallois – Équipe Marc Demers pour l’économie lavalloise. 

    Catégories: 

    Partager


    Archives