• Le Mouvement Lavallois: Une plateforme inspirée de l’opinion populaire

    Le Mouvement Lavallois (ML) a tenu le 7 juillet une assemblée générale durant lequel ils ont consulté les Lavallois afin de connaître les enjeux qui les préoccupent.  

    Selon la direction du parti, ce sont 130 personnes qui étaient présentes pendant l’événement, qui a pour but de préparer la plateforme électorale du parti.   S’inspirant des techniques politiques du maire de Calgary, Naheed Nenshi, pionnier de la consultation directe lors de sa campagne électorale de 2010, le ML compte créer une plateforme qui regroupera 10 points principaux.  

    «Depuis quelques mois, nos candidates font [de la consultation] et recueillent les commentaires, préoccupations et suggestions des Lavallois, explique le chef du parti et candidat à la mairie, Marc Demers.

    C’est donc sur ça qu’on va construire notre plateforme électorale.»   Trois préoccupations majeures   En dépit de la panoplie de sujets abordés lors de l’assemblée, ce sont trois préoccupations principales qui ont dominé les discours, soient l’environnement, l’intégrité politique et l’urbanisme.   «On dirait que dans tous les coins de Laval, il y a des tours qui se construisent avec plus ou moins de consultation des citoyens ou d’égard pour les milieux humides, dit M. Demers. Les tours des condos Commodore ont été discutés, par exemple.   Évidemment, l’intégrité politique a également pris beaucoup de place.»  

    Avec plusieurs consultations publiques de faites, la direction du parti compte maintenant se tourner vers la rédaction de sa plateforme électorale, qu’ils espèrent achever d’ici la mi-août.   «D’une façon réaliste, il nous reste encore plusieurs semaines de travail [avant de compléter notre programme électoral], indique le chef du ML. Il y aura alors 10 tables de réflexion qui auront été faites.» 

    Plus de 130 personnes ont franchi les portes du Centre de Congrès Palace, afin de se faire entendre sur différents sujets, dont la vie de quartier, les transports de même que  l'intégrité et la transparence.

    «Cela nous a permis de  bénéficier des points de vue les plus objectifs et pertinents, et aussi d'assurer notre représentativité totale», a expliqué  par voie de communiqué le chef et candidat à la mairie du  ML,Marc Demers.

    Une deuxième rencontre avec les citoyens  est dans les cartons du parti, d'ici les élections de novembre.

    Catégories: 

    Partager


    Archives